Trello, outil pour votre suivi de projet

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Cet outil en ligne vous de Gestion de Projets permet de reproduire de manière très simple les tableaux de post-it utilisés en méthodes agiles; d’un seul coup d’œil, on visualise son tableau de bord, il est facile de créer une nouvelle tâche, de la déplacer ou de la compléter avec une note, une image, un fichier attaché…

Trello est l’outil surprenant et déconcertant par excellence tant il est simple à comprendre et facile d’utilisation. C’est comme avoir un tableau de post-it, mais à la puissance expo !!!

Cette image vous aidera à comprendre :

Trello-referencement-neoconsulting

Le principe est simple :

Vous vous créez un board, c’est-à-dire un panneau d’affichage.

Dessus, vous créez des listes (colonnes verticales que vous pouvez voir sur l’image ci-dessus).

Dans une liste, vous créez des cartes (rectangles blancs dans les listes).

Vous invitez d’autres utilisateurs… ceux avec qui vous voulez collaborer en utilisant le board comme support.


À la base, les cartes sont constituées d’un simple titre :

Trello avec Referencement Neoconsulting

Il est possible de déplacer latéralement les listes les unes par rapport aux autres. On peut également déplacer les cartes pour changer leur ordre dans une liste, ou pour les déplacer d’une liste à une autre :

Trello avec Referencement Neoconsulting

Déjà, on a un petit outil simple de gestion de tâches et d’organisation des idées. Mais là où ça devient intéressant, c’est qu’en cliquant sur une carte, on a accès à beaucoup d’autres informations. L’idée utilisée est que l’on “retourne” la carte pour y ajouter toutes sortes de choses :

Trello avec Referencement Neoconsulting

Il est donc possible d’ajouter :

Une description. Un long texte avec mise-en-forme par syntaxe wiki-like.

Des commentaires. Chaque utilisateur ayant accès au board peut participer en commentant les cartes.

Une liste, avec plusieurs items. Au fur et à mesure que les items sont “checkés”, une barre de progression s’allonge.

Des pièces-jointes. Les fichiers peuvent peser jusqu’à 10 MO.

Des labels. Ce sont des marqueurs de couleur (6 couleurs disponibles), qui peuvent être neutres ou être nommés (par exemple, le jaune peut servir pour marquer les cartes comme «Urgent», alors que les autres couleurs restent sans nom).

Des assignations. Cela sert à indiquer qui doit s’occuper de la tâche portée par la carte.

Des votes. Les utilisateurs ayant accès à un board peuvent voter pour les cartes qui les intéressent. C’est très pratique pour faire du brainstorming, ou pour choisir collectivement les futures évolutions d’un projet.


Ce qui est intéressant, c’est que la vision “liste” offre des pictogrammes qui permettent de savoir d’un coup d’œil si une carte contient des pièce-jointes, des assignations, des commentaires (et combien). Certaines actions, comme les assignations ou la gestion des labels, peuvent être faites sans avoir besoin de cliquer sur une carte pour l’éditer. C’est facile et rapide.

Toutes les évolutions d’un board et de ses cartes sont listées dans un flux d’activité relativement pratique (sans être ébouriffant, mais c’est difficile de faire beaucoup mieux).
Et enfin, les données ne sont pas effacées mais “archivées”, ce qui permet de les retrouver en cas de besoin.

Pourquoi je l’aime déjà

J’ai toujours adoré les outils qui sont simples dans leur approche et qui permettent aux utilisateurs de les façonner en fonction de leurs usages.

Ce qu’il manquait jusqu’ici, c’était un logiciel qui permette d’organiser des idées, voire des tâches, tout aussi simplement. Et c’est là que Trello intervient.

Je ne sais pas si vous connaissez les «tableaux à planning». À une époque, on en trouvait dans les bureaux de tous les directeurs d’écoles et des chefs de projets. J’ai toujours été fasciné par ces tableaux : les fiches répondent à un code couleur, leurs titres sont lisibles immédiatement, et il suffit de tirer dessus pour avoir accès à toutes les autres informations qui ont été écrites dessus (recto et verso).

Trello c’est la même chose, mais en infiniment plus puissant.

Cerise sur le gâteau, le logiciel est gratuit !!! Chez Referencement Neoconsulting cet outil est utilisé quotidiennement !!!

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »